A CHAQUE COLLECTION, JE REPLONGE DANS MON ENFANCE, à ce moment si fragile et intense où mes rêves ont pris forme, entre émerveillements et pincements au cœur, en compagnie de créatures imaginaires et d'amis invisibles. Etre créatrice de mode a été la plus belle excuse que j'ai trouvée pour continuer à réinventer ce monde.

Dans mon atelier parisien, chaque jour, c'est la fantaisie qui me sert de boussole.

Lorsque je dessine, une simple chemise devient une piste de décollage pour voitures rétro-futuristes, une robe triangle voit fleurir un petit sac en trompe-l'œil – et devient, au fil des collections, le modèle emblématique de la marque. Je choisis de jolis tissus et des formes confortables, parce que, même petit, on a envie de se sentir beau et, surtout, de bouger librement.

Mon énergie d'entrepreneure, je la puise chaque jour dans cet aller-retour permanent entre le rêve et un travail d'équipe aussi rigoureux que stimulant, qui se traduit dans chaque micro-détail de la collection.

Mon entreprise est née il y a 6 ans d'une heureuse surprise. Après cinq années d'études en chimie organique, où dessiner des molécules était la seule chose qui m'amusait vraiment, j'ai pris des cours du soir à la Chambre syndicale de la haute couture. A l'issue d'un stage chez Givenchy, j'ai voulu apporter mon aide à l'association Enfance et Partage qui organisait une vente de charité. J'ai utilisé les montagnes de chutes de tissus que j'avais récupérées, pour les transformer en robes pour petites filles. En 2 heures, mes 40 pièces étaient parties. Cet enthousiasme m'a encouragée à lancer ma première collection, qui a voyagé avec succès en France et au Japon, puis, au fil des années, a conquis New-York, Milan, Séoul et une quinzaine d'autres pays.

Dès l'origine, j'ai voulu placer mon entreprise sous le signe du Beau et du Vrai.

BEAU, comme mon atelier parisien, niché sous les toits, qui nourrit de ses ondes positives la créativité de l’équipe.

VRAI comme la collaboration que je tisse au fil du temps avec mes sous-traitants, basée sur la confiance et l'envie d'avancer ensemble. Je visite chaque année nos usines en Europe et en Inde pour m'assurer que nos partenaires partagent sincèrement ces valeurs.

VRAI aussi comme notre engagement auprès d'associations caritatives, notamment le Rire médecin, qui envoie des clowns dans les hôpitaux pour préserver la part d'insouciance auxquels tous les enfants ont droit, même à l'hôpital. C'est pour moi une autre façon d'exprimer mon désir de regarder la vie en face, tout en lui gardant une part de rêve.

Quoi qu'il advienne, je veux continuer de rêver. Heureusement, je suis en CP !

 Céline PROST